Pour assumer vos responsabilités, entrainez vous régulièrement à assurer la surveillance, la sécurité, le sauvetage et les premiers secours. PREPAREZ VOUS AUX EPREUVES de l'EXAMEN CAEPMNS texte de refence en ligne

"ce certificat précise que le candidat continue à présenter des garanties suffisantes de technique et de sécurité." pour exercer son métier en toute sécurité, texte  CAEP Arrêté 23 octobre 2015.pdf

exemple video réel de réanimation d'un noyé reanimation noyé ( le massage cardiaque est pratiqué une fois le bilan des fonctions vitales réalisé ) 

exemples video de verification des fonctions vitales et appel des secours Epreuve BNSSA ( semblable au CAEPMNS avec des erreurs - approche victime ) - arret cardiaque ( à adapter pour un noyé ) victime inconsciente  - qui vous permettent d'aborder les expreuves de cet examen - ( ce n'est plus une validation de pratique sur 3 jours )

 Conditions générales : Epreuves à réaliser en short +tee shirt, (Le port d’une combinaison, de lunettes de piscine, de masque, de pince-nez ou de tout autre matériel n’est pas autorisé).

 1/ Nager 250 m palmes sans s’arrêter.

2/ Parcours de Sauvetage    grille e´val action caep 2016.pdf

a)         Départ du bord   du bassin ou d’un plot de départ;

b) Plongée dite «en canard»   

 

suivie de la récupération   d’un mannequin

    

se diriger vers une personne   située entre 15 mètres et 25 mètres au plus du bord qui simule une situation   de détresse ( sans le perdre de vue)

Saisi de face par la victime,   le candidat se dégage et effectue les prises de degagement.

puis maintient et remorque la victime sur 15 à 25 m vers le bord tout en s’assurant de son état de conscience;     

C) Le candidat assure la  sortie de l’eau, de la victime.     

avec ou sans aide ( commande la sortie de l'eau)

    

Après l’avoir sécurisée, il  procède à la vérification de ses fonctions vitales puis explique succinctement sa démarche pour alerter les secours et prodiguer les premiers secours.

La condition physique est conséquente puisqu'elle fait appel à l'energie des jambes qui consomme beaucoup d'oxygene. rétropédalage -- De nombreux MNS finissent le remorquage trés essouflés et certains perdent leur lucidité pour verifier les fontions vitales et dire ce qu'ils devraient faire. Le stress de l'examen ajoute la destabilisation des MNS. Seulle la répétition et l'entrainement apporte la confiance avec les gestes adaptés. 2 jours de préparation sont utiles.

A bientôt, l’équipe des formateurs du CAEP MNS.

 

 Vérification des aptitudes physiques et savoirs faire dans le cadre des fonctions de Maitre-Nageur Sauveteur

Pour l’ensemble des épreuves 1 et 2 , le candidat est revêtu d’un short et d’un tee-shirt. Le port d’une combinaison, de lunettes de piscine, de masque, de pince-nez ou de tout autre matériel n’est pas autorisé

1/ Nage libre avec palmes en continu sur 250 m ( Evaluation d'une condition physique suffisante pour continuent de présenter des garanties suffisantes en matière de sauvetage aquatique et de sécurité des publics).

2/ Effectuer un sauvetage selon le parcours pour  porter secours à une personne en milieu aquatique :

Un parcours se décomposant comme suit:

a) Départ du bord du bassin ou d’un plot de départ;

 b) Plongée dite «en canard» suivie de la récupération d’un mannequin d’un poids de 1,5 kg à une profondeur  de 2,30 m (plus ou moins 0,5 m). Sa position d’attente au fond du bassin est indifférente. Le candidat est autorisé à prendre appui au fond, lorsqu’il se saisit du mannequin. Il le remonte ensuite à la surface, avant de le lâcher puis de se diriger vers une personne située à 15 mètres au moins et 25 mètres au plus du bord qui simule une situation de détresse. Saisi de face par la victime, le candidat se dégage puis la transporte vers le bord tout en s’assurant de son état de conscience;

 c) Le candidat assure la sortie de l’eau, de la victime. Après l’avoir sécurisée, il procède à la vérification de ses fonctions vitales puis explique succinctement sa démarche aux évaluateurs .

Réf. CAEP Arrêté 23 octobre 2015.pdf

En cas de non réussite aux épreuves, le MNS est invité à la session de son choix à se représenter aux épreuves de sauvetage sans frais supplémentaires. Le but est de valider les épreuves de sauvetage pour le 1 janvier de l'année suivante ( sauf si le caep est révisé au delà des 5 ans). Il suffit de prévenir le secrétariat ( Corinne Escande ) ou le responsable de la formation Michel Belley. 

Il arrive que certains MNS aient des difficultés par manque de condition physique, de blessures, opération ou autres difficultés passagères ( stress - sortie du noyer ..).

En cas d'accident, le juge ne comprendrait pas que le MNS soit validé si les capacités de sauvetage n'étaient pas réussies. Cette réussite ( comme le diplôme) est attestée par le directeur Régional Jeunesse et sport pour les 5 années à venir.